SNBLOG


Puteți descărca aplicatia din GooglePlay.
Au dat un articol interesant despre kimetoterapeuti, de fapt trimit doua link-uri spre LE Figaro si francetvinfo.

Îl pun pe primul.

Paradoxe. L’essor des soins des masseurs-kinésithérapeutes n’est pas une si mauvaise nouvelle pour la Sécu.

À l’heure de la maîtrise du déficit de la Sécu, il est une dépense qui augmente fortement. Celle des masseurs-kinésithérapeutes. Les remboursements de soins prodigués par ces professionnels de santé ont bondi de 7,9 % sur les neuf premiers mois de 2013, après + 5,5 % en 2012 à 2,7 milliards d’euros, rapporte l’Assurance-maladie. Cette tendance lourde s’explique en partie, selon les professionnels, par les hausses de tarifs accordées par la Sécu à l’été 2012. Les actes avaient alors été augmentés de moins d’un euro en moyenne. Après avoir été gelés pendant onze ans.
La revalorisation n’explique pas, à elle seule, l’inflation des dépenses des masseurs-kinésithérapeutes. Les 72.000 praticiens français – dont 80 % de libéraux – ont le vent en poupe. «Nous observons un engouement pour les thérapies physiques, se félicite le président du Conseil de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes, Jean-Paul David. C’est “l’effet Mediator”: au lieu de médicaments, les patients préfèrent de plus en plus des thérapies physiques, manuelles, pour les douleurs lombaires ou articulaires, par exemple.»
De fait, nous ne sommes plus dans les années 1970 lorsque seuls certains médecins spécialistes, comme les urologues et les et les rhumatologues, envoyaient des patients chez le kiné. Aujourd’hui, poursuit le responsable ordinal, «nous traitons beaucoup plus avec les médecins généralistes, qui ont élargi leur culture de prescription». Résultat: on compte 4000 professionnels en plus par an. La France, à ce rythme, n’en forme pas suffisamment et la moitié vient donc de l’étranger. Or, prévient un fin connaisseur du dossier, «alors que nous avons une offre par habitant supérieure au reste des pays développés, dans ce domaine l’offre crée sa propre demande». L’institut européen de la statistique Eurostat dénombre en effet 112 kinés pour 100.000 habitants en 2010, contre une moyenne de 29,6 en Europe. C’est toutefois moins qu’en Allemagne (133), en Belgique (173) ou en Italie (125).
Référentiels mal respectés
L’Assurance-maladie tente malgré tout de maîtriser la dépense croissante des kinés. Une dizaine de référentiels ont été mis en place, avec la Haute Autorité de santé, pour fixer le nombre de séances pour les principales pathologies soignées. Mais ils ne sont pas toujours respectés. «Après une première évaluation, nous avons enregistré une inflexion suite à la mise en place de ces bonnes pratiques. Mais il existe encore des disparités dans le suivi des référentiels», ajoute-t-on pudiquement à l’Assurance-maladie. Un masseur-kinésithérapeute le reconnaît: «Nos syndicats, c’est leur rôle, cherchent à limiter la portée des référentiels pour ne pas que cela limite la liberté de l’exercice professionnel.» Du coup, d’un département à l’autre, le nombre moyen de séances peut varier du simple au double pour une rééducation après opération du canal carpien, observe la Sécu.
Toutefois, le développement de la physiothérapie libérale peut paradoxalement être bénéfique pour les comptes de l’Assurance-maladie. En cela qu’elle permet à des patients en sortie d’hôpital de ne pas aller en établissement de rééducation. Ces derniers facturent en moyenne 4765 euros pour un séjour complet. Soit quatre fois plus cher que les soins prodigués par un kiné libéral.

Categorii:KINETOTERAPIE
  1. Niciun comentariu până acum.
  1. No trackbacks yet.

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile despre tine sau dă clic pe un icon pentru autentificare:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s

%d blogeri au apreciat asta: