Arhiva

Archive for the ‘KINETOTERAPIE’ Category

FILM PENTRU PROMOVAREA PROFESIEI (in franceza)

13 iunie, 2014 Lasă un comentariu

Categorii:KINETOTERAPIE

UN ARTICOL INTERESANT DESPRE IMBATRANIRE

Ca sa aveți ce povesti pacientilor…
Can we control how we age? http://www.bbc.co.uk/news/health-27207219

Categorii:KINETOTERAPIE

LA MULTI ANI

8 martie, 2014 Lasă un comentariu

De 8 martie urez tuturor doamnelor și domnișoarelor din tari calde și reci, un cordial „LA MULTI ANI”!

Categorii:KINETOTERAPIE

VISIBLE BODY

19 ianuarie, 2014 3 comentarii

Vreau azi sa vă recomand saitul lor pe care poate ca l-ați văzut deja la alții. Cu sume cuprinse intre 15 și sa zicem 40 de euro va cumpărați ceva ce merită toți banii.
Eu am doua programe pe telefon și unul pe calculator.
În afara de faptul ca reușești sa intelegi mult mai bine cum funcționează omul, dacă îmi permiteți aceasta exprimare, atunci când vrei sa implici activ pe cineva in procesul de reeducare nu ai decât sa-i arăți pe ecran mușchii, ligamentele, articulațiile, sistemul nervos sau aproape orice altceva.
Nu spun mai mult, vă las plăcerea de a descoperi toate aceste lucruri pe:

http://www.visiblebody.com

Știu deja ca va va plăcea.

Categorii:KINETOTERAPIE

SNBLOG

25 decembrie, 2013 Lasă un comentariu

Puteți descărca aplicatia din GooglePlay.
Au dat un articol interesant despre kimetoterapeuti, de fapt trimit doua link-uri spre LE Figaro si francetvinfo.

Îl pun pe primul.

Paradoxe. L’essor des soins des masseurs-kinésithérapeutes n’est pas une si mauvaise nouvelle pour la Sécu.

À l’heure de la maîtrise du déficit de la Sécu, il est une dépense qui augmente fortement. Celle des masseurs-kinésithérapeutes. Les remboursements de soins prodigués par ces professionnels de santé ont bondi de 7,9 % sur les neuf premiers mois de 2013, après + 5,5 % en 2012 à 2,7 milliards d’euros, rapporte l’Assurance-maladie. Cette tendance lourde s’explique en partie, selon les professionnels, par les hausses de tarifs accordées par la Sécu à l’été 2012. Les actes avaient alors été augmentés de moins d’un euro en moyenne. Après avoir été gelés pendant onze ans.
La revalorisation n’explique pas, à elle seule, l’inflation des dépenses des masseurs-kinésithérapeutes. Les 72.000 praticiens français – dont 80 % de libéraux – ont le vent en poupe. «Nous observons un engouement pour les thérapies physiques, se félicite le président du Conseil de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes, Jean-Paul David. C’est “l’effet Mediator”: au lieu de médicaments, les patients préfèrent de plus en plus des thérapies physiques, manuelles, pour les douleurs lombaires ou articulaires, par exemple.»
De fait, nous ne sommes plus dans les années 1970 lorsque seuls certains médecins spécialistes, comme les urologues et les et les rhumatologues, envoyaient des patients chez le kiné. Aujourd’hui, poursuit le responsable ordinal, «nous traitons beaucoup plus avec les médecins généralistes, qui ont élargi leur culture de prescription». Résultat: on compte 4000 professionnels en plus par an. La France, à ce rythme, n’en forme pas suffisamment et la moitié vient donc de l’étranger. Or, prévient un fin connaisseur du dossier, «alors que nous avons une offre par habitant supérieure au reste des pays développés, dans ce domaine l’offre crée sa propre demande». L’institut européen de la statistique Eurostat dénombre en effet 112 kinés pour 100.000 habitants en 2010, contre une moyenne de 29,6 en Europe. C’est toutefois moins qu’en Allemagne (133), en Belgique (173) ou en Italie (125).
Référentiels mal respectés
L’Assurance-maladie tente malgré tout de maîtriser la dépense croissante des kinés. Une dizaine de référentiels ont été mis en place, avec la Haute Autorité de santé, pour fixer le nombre de séances pour les principales pathologies soignées. Mais ils ne sont pas toujours respectés. «Après une première évaluation, nous avons enregistré une inflexion suite à la mise en place de ces bonnes pratiques. Mais il existe encore des disparités dans le suivi des référentiels», ajoute-t-on pudiquement à l’Assurance-maladie. Un masseur-kinésithérapeute le reconnaît: «Nos syndicats, c’est leur rôle, cherchent à limiter la portée des référentiels pour ne pas que cela limite la liberté de l’exercice professionnel.» Du coup, d’un département à l’autre, le nombre moyen de séances peut varier du simple au double pour une rééducation après opération du canal carpien, observe la Sécu.
Toutefois, le développement de la physiothérapie libérale peut paradoxalement être bénéfique pour les comptes de l’Assurance-maladie. En cela qu’elle permet à des patients en sortie d’hôpital de ne pas aller en établissement de rééducation. Ces derniers facturent en moyenne 4765 euros pour un séjour complet. Soit quatre fois plus cher que les soins prodigués par un kiné libéral.

Categorii:KINETOTERAPIE

SĂRBĂTORI FERICITE

25 decembrie, 2013 2 comentarii

Vă urez tuturor un Crăciun fericit și multa bucurie. Și va mulțumesc ca ati continuat sa căutați câte ceva pe aici deși nu am mai scris de mult nimic interesant…

Categorii:KINETOTERAPIE

UN NOU INTERVIU CU DOMNUL JEAN-PAUL DAVID

8 august, 2013 Un comentariu

Multumim frumos domnului Sergiu Mihalcea si doamnei presedinte FRAK (F), Elena Caciulan, dupa cum si intregii sale echipe.

Il gasiti aici.

http://www.youtube.com/watch?v=eFxpSeQjFjk

Pentru traducere dati click pe iconita „turn on caption”, din dreapta jos.

Dl. David spune foarte multe lucruri interesante pentru cei care vor sa emigreze in Franta. Eu unul il respect si va sfatuiesc sa cititi cu atentie, sa ascultati chiar de mai multe ori.

Si inca ceva, incurajez exodul, DA, traim in Europa, nu-i asa? Oricum nu pleaca toata lumea, dar merita si daca o luati doar ca si experienta, iar asa cum spune presedintele ordinului francez,  sunteti kinetoterapeuti europeni si cred ca nu mai e nevoie de alte precizari. Nimeni, niciodata nu ne-a explicat atat de bine o cale de urmat  si indraznesc sa zic ca nici atat de frumos…

Ca un raspuns la niste critici gratuite si absolut aiurea, pe care nu le-am inteles, reamintesc ca fiecare e liber sa-si aleaga tara in care vrea sa profeseze si sa traiasca, asta mai nou (din pacate si poate din fericire), dupa cum si eu sunt liber sa scriu ce articole vreau, sa dau ce sfaturi vreau (de fapt aici „vreau” ar trebui inlocuit cu „pot”, pentru ca nu detin Adevarul si nici nu sunt vreun guru).

Intelegeti aceasta libertate, faceti eforturi, schimbati-va viata, repet, fie si numai pentru o perioada determinata de timp, iar aceasta va fi o situatie care va va da multe atat profesional cat si din alte puncte de vedere.